Silence de Toumba Diakité : le procès sur les massacres du 28 septembre compromis ?

Facebook icon Twitter icon
Justice
Toumba Diakité
Toumba Diakité

CONAKRY- Le sort du Commandant Aboubacar Diakité est-il scellé ? Après la décision de ses avocats de suspendre leur service, l’ancien aide de camp de Dadis Camara va t-il « torpiller » la procédure judiciaire en cours dans l’affaire des massacres du 28 septembre 2009 ? Malgré son silence, Toumba Diakité sera bel et bien entendu à l’ouverture du procès.

Selon un juriste contacté par notre rédaction, des avocats seront commis d’office à l’ancien membre du « Conseil National pour la Démocratie et le Développement » qui a été inculpé pour sa participation présumée dans le massacre du 28 septembre 2009 qui a fait au moins 150 morts.

 ‘’Aucun jugement ne doit être possible sans avocat commis d’office, ça c’est vraiment quand un procès est ouvert pour qu’il y ait un jugement digne de ce nom.  La loi donc prévoit qu’on attribue des avocats au prévenu que lorsqu’il y a un procès qui est ouvert’’ a précisé le juriste sans plus de détails.

Jusqu’à l’ouverture du procès, Toumba Diakité sera sans défense. Ses avocats ont déjà jeté l’éponge. Ils dénoncent un manque de volonté politique pour l’organisation d’un procès. Ils s’indignent aussi des conditions de détention de leur client. Toumba Diakité s’est lui même joint au mouvement de protestation de ses clients en décidant désormais de garder le silence.

A suivre…

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Mercredi 10 mai 2017 à 7:49

Nous vous proposons aussi