Vente des biens de Lansana Conté : la réplique de Maître Baidy Habib…

Facebook icon Twitter icon
Justice

CONAKRY- La boîte à pandores est désormais ouverte dans la vente des biens laissés par le défunt président guinéen Lansana Conté à ses épouses et ses 16 enfants ! Accusé par quelques membres de sa famille de brader tous les biens hérités de son père, l’avocat de Mohamed Conté, fils ainé de Kadiatou Seth, incriminé dans cette affaire de vente de biens est sorti de ses gongs pour « démasquer » les auteurs de ces ventes, a constaté Africaguinée.com.

Maitre Ahmadou Baidy Habib a dans un entretien exclusif accordé à notre rédaction, pointé du doigt deux fils du Général Lansana Conté, à savoir Ousmane Conté et  Ansou Conté.

‘’On assiste à une vente des biens immobiliers nus et bâtis, principalement par Ansou et Ousmane, qu’il met devant en se planquant derrière et encaissant sa part du larcin. Près de 15 hectares de terrains à Lambanyi au bord de la mer, vers l’ancienne mangue raie du commandant Thiana Diallo, dont les héritiers sont d’ailleurs en conflit avec eux devant la Cour Suprême. Soit environ 150.000 m2. En réduisant cette surface de 25% pour les voies d’accès et en la morcelant en parcelles de 500 m2 au lieu de 300 ou 400, nous arrivons à un total de 225 Parcelles. Même vendues au prix de 300.000.000 GNF par parcelle, cela nous donnerait un total de 67 Milliards et 500 Millions GNF. Où est passé cet argent sur lequel aucun des autres cohéritiers n’a perçu un Kopeck’’ s’insurge et s’interroge l’avocat à la cour Maitre Tall.

Selon cet avocat, le député Aboubacar Soumah qui se ‘’targue’’ d’être à la tête d’une commission qui s’est assignée le rôle de défendre les biens laissés par Lansana Conté l’accuse ; maitre Ahmadou Baidy Habib précise : « Des gens qui avaient commis des bêtises se retrouvent aujourd’hui dans une commission qui dit gérer les biens de l’ancien président guinéen (il brandit des papiers de vente de parcelles achetés par une personne, ndlr). Les biens comme la villa de Nongo Contéah, la porcherie de Nongo vendue par Ansou, dans le domaine de Kountia 60 parcelles ont été vendues par ces deux, il y a Dubréka, la résidence du Lac, il y a les plantations au nombre de 16 qui constituent la grosse richesse du défunt et qui totalisent près de 3 mille hectares. Dans ces plantations trois usines d’extractions d’huile de palme ont été construites mais depuis le décès du président Conté Lansana, des opérateurs sont venus pour exploiter ces plantations et leurs usines, mais là aussi il faut aller demander à Ansou et compagnie où se trouve tout cet argent. Les autres héritiers n’ont rien reçu, où est passé cet argent puisque depuis 9 ans ces plantations sont exploitées ? D’ailleurs une entreprise Italienne qui voudrait y faire des projets en payant un million de dollars par an pour que tous les héritiers gagnent a été sabordé par Ousmane Conté et Ansou’’ a accusé à son tour Maître Tall.

A suivre…

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Mardi 16 mai 2017 à 15:33

Nous vous proposons aussi