Guinée : Toumba Diakité face à un proche de Dadis Camara…

Facebook icon Twitter icon
Justice

CONAKRY-Un face-à-face très intéressant est attendu dans les prochains jours dans le cadre de l’enquête sur le dossier des massacres du 28 septembre 2009 ! Le commandant Toumba Diakité qui a cité des noms lors de son audition dans cette affaire, va bientôt être confronté avec le neveu du capitaine Moussa Dadis Camara, le commandant Marcel Guilavogui détenu également à la maison centrale de Conakry. Les deux militaires ont un point commun : c’est le fait d’être tous proches à l’ancien Chef de la Junte, le capitaine Moussa Dadis Camara. La confrontation est prévue le 25 mai 2017, a appris Africaguinee.com. Mais les avocats de Toumba Diakité dénoncent la manière dont ils ont été saisis par le pool des juges. « Ils ont toujours gardé le silence jusqu’à ce que maître Cheick Sako fasse une déclaration pour qu’en fin ils nous adressent une convocation (le 17 mai, ndlr) nous conviant à une confrontation entre Monsieur Marcel Guilavogui et M Aboubacar Toumba Diakité, prévue pour le 25 de ce moi », a déclaré ce mardi 23 mai 2017 maître Paul Yomba Kourouma. Et de préciser plus loin : « Nous sommes effectivement conviés le 25 mai à la maison centrale à 10 heures. A moins que notre message ne soit entendu par l’Etat en faveur de notre client, qu’on lui offre un cadre lui permettant d’assurer sa défense, nous ne serons pas à cette confrontation à moins que les données ne changent », a-t-il prévenu. L’avocat estime que toutes les démarches des magistrats sont dictées par le ministre Cheick Sako. « Nous attendions à d’autres personnalités qu’à nous confronter à un subordonné alors que le Président Dadis était le mieux placé pour ouvrir les hostilités et être entendu », poursuit le conseiller de Toumba Diakité. « Ils veulent nous distraire. Nous ne nous opposons à aucune confrontation mais personne ne sera omise dans cette affaire (…) Le dossier n’a pas du tout évolué, il y a une tournure en rond. Il y a une volonté manifeste de l’Etat à garder Toumba éternellement en prison », laisse entendre maître Kourouma.

Nous y reviendrons !

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

 

Créé le Mardi 23 mai 2017 à 15:39

Nous vous proposons aussi