Conakry : qui est le sous-lieutenant Soua Bonamou, l’un des soldats tués à Kidal ?

Facebook icon Twitter icon
Attaque terroriste à Kidal

CONAKRY- C’est la grande émotion dans la famille du sous-lieutenant Soua Bonamou, l’un des trois soldats guinéens tués dans une attaque terroriste à Kidal, dans le nord Mali en proie à une instabilité depuis 2012. Proches, parents et amis ne cessent d’affluer au domicile de la famille éplorée sis à Yembéya, dans la commune de ratoma.  

Ce jeune soldat âgé seulement de 30 ans, laisse derrière lui une veuve et quatre enfants. Le sous-lieutenant Bonamou était en service au camp camayenne avant d’aller en mission au Mali où il est tombé sur le champ d’honneur.

Il est allé au Mali en juin 2016, dans le cadre de la mission des nations-unies pour la stabilité du Mali (MINUSMA). Sa mission d’un an devait arriver à terme dans quelques jours. Malheureusement, le destin en a décidé autrement. Sa femme et ses proches encore sous le choc, n’ont pu témoigner à nos micros.  

Les Forces de la MINUSMA basées au camp de Kidal et la position avancée du Bataillon Gangan 2 au Mali, ont été victimes d’attaques terroristes le jeudi 8 juin 2017.

Attaques au cours desquelles, des militaires de notre contingent se trouvant à un poste de contrôle à l’extérieur du camp ont enregistré la perte de trois (3) vaillants soldats, trois (3) autres ont été blessés et un (1) porté disparu, a annoncé le Gouvernement guinéen qui a présenté ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées.

Thierno Sadou Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 10 juin 2017 à 14:52

Nous vous proposons aussi