Journée ville-morte à Conakry : nos constats sur l’axe Bambéto-Hamdallaye (vidéos)

Facebook icon Twitter icon
Ville-morte

CONAKRY-Au lendemain de sa manifestation qui a été émaillée d’incidents ayant occasionné au moins deux blessés par balles, l’opposition a appelé à une journée ville morte ce jeudi 21 septembre 2017 à Conakry.

Ce matin sur la route le Prince, axe très névralgique à chaque appel de l’opposition, la situation est encore calme. Du marché Koloma en passant par le rond-point Bambéto jusqu’à Gnariwada-Concasseur, la circulation est fluide. Il n’y a pas eu encore d’incidents signalés jusqu’à 9h40’ (heure locale), a constaté un journaliste d’Africaguinee.com qui a sillonné les lieux.

Tout au long de l’autoroute, des citoyens en quête de véhicules sont arrêtés sous une fine pluie pour se rendre à leur lieu de rendez-vous, tandis que d’autres vaquent à leurs affaires.

Cependant les traces des violences qui ont éclaté hier mercredi 20 septembre 2017 dans la soirée entre jeunes et forces de l’ordre en marge de la marche de l’opposition sont encore perceptibles.

De Hamdallaye Pharmacie à Gnari Wada, les pneus brûlés sur la chaussée étaient encore fumants. Si les véhicules circulent sans problème sur cet axe, il faut toutefois noter que les boutiques et magasins sont restés fermés.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Jeudi 21 septembre 2017 à 12:10

Nous vous proposons aussi