Monde

Nous vous proposons aussi

lun
09
sep

Assad nie avoir ordonné l'attaque du 21, Obama veut convaincre

WASHINGTON-A deux jours d'un vote crucial au Sénat, la Maison blanche ne ménage pas ses efforts pour convaincre les parlementaires américains de donner leur feu vert à une intervention militaire en Syrie tandis le président syrien Bachar al Assad nie être responsable de l'attaque chimique du 21 août près de Damas.

Pages